Comment arrêter la tétine ?

Aujourd’hui, nous partageons avec vous une odyssée familiale haute en couleur : l’aventure de l’adieu à la tétine. Avec trois enfants à la maison, croyez-moi, nous avons navigué à travers tempêtes et accalmies pour trouver le trésor tant convoité : la sérénité sans tétine. Chaque enfant ne fonctionnant pas tous pareil, voici notre expérience et des astuces pour arrêter la tétine !

Quand arrêter la tétine ?

Le moment opportun pour enlever la tétine varie d’un enfant à l’autre. Généralement, entre 2 et 4 ans, les enfants sont prêts à franchir ce cap. C’est souvent vers cet âge que la curiosité et l’envie d’explorer le monde l’emportent sur le besoin de réconfort immédiat qu’offre la tétine.

Il est aussi sage de commencer le processus avant que l’usage prolongé de la tétine n’affecte la dentition ou le développement de la parole de votre enfant.

Cependant, chaque enfant ayant son propre rythme, il faut observer, discuter et d’écouter le vôtre pour choisir le moment propice. Certains événements clés ou changements dans la routine, comme l’entrée à la maternelle, peuvent également offrir une opportunité naturelle pour initier cette transition.

Mais, nous pensons par expérience qu’il est préférable d’essayer de l’enlever avant (vers 2 / 3 mois), cela enlève bien des contraintes :

  • Chercher la tétine partout
  • La tétine se casse (toujours en avant plusieurs 🙂 )
  • Votre bébé pleure la nuit et vous réveille car il ne trouve pas sa tétine

3 enfants, 3 situations différentes

Pour nos enfants, nous avons fait des choix différents et souvent suivant l’opportunité.

  • La première a arrêté à 4 / 5 ans
  • Le 2e a retiré la tétine à 5 ans
  • Le 3e était bébé, vers 2 / 3 mois

Pour les 2 premiers nous avons réduire l’utilisation de la tétine autour des 2 / 3 ans avec la rentrée à l’école notamment. La première ne l’utilisait que la nuit, le 2e également s’y est mis avant d’arrêter complément. Nous avons utilisé la magie de Noël pour envoyer la tétine au Père Noël, une solution qui marche très bien qu’on vous explique en détail plus bas.

Pour le dernier, il a arrêté tôt car il ne l’utilisait pas ou très peu la journée, c’était surtout la nuit et il nous réveillé plusieurs fois par nuit pour venir lui remettre la tétine. Nous avons donc décidé de l’enlever et cela a marché après 3 premières nuits difficiles.

5 conseils et astuces pour arrêter la tétine

1. Réduire l’utilisation de la tétine

C’est le 1er conseil à suivre car il permet de réduire la dépendance à la tétine. Commencer par réduire l’utilisation de la tétine en journée en laissant la tétine dans le lit par exemple. Occuper ou caliner votre enfant s’il est en demande et parlez-lui. Fécilitez le.

2. Parler à votre enfant

L’échange est aussi la clé. Expliquez les choses à votre enfant. Pourquoi c’est important d’arrêter pour lui. Cherchez à savoir comment il vit la réduction ou l’arrêt de la tétine. Encouragez-le et fécilitez-le pour ses efforts.

Essayez d’être ludique en prenant ça comme un jeu, cela aide aussi pas mal.

Vous pouvez aussi le récompenser pour ses efforts, en lui offrant du temps, un cadeau ou autre chose qu’il apprécie.

3. Sauter sur les occasions qui se présentent

Si vous observez des signes qui peuvent entrainer un arrêt de la tétine, saisissez-le. Votre bébé n’est pas fan de la tétine ? Il ne la prend pas très souvent ? C’est un bon exemple pour arrêter.

Utilisez les évènements pour réduire ou arrêter l’utilisation de la tétine :

  • Vacances
  • Rentrée des classes
  • Noël
  • Anniversaire
  • Nouvelle chambre ou autre nouveauté

L’exemple de l’arbre à tétine du Père Noël :

C’est une technique que nous avons utilisé pour arrêter la tétine. Nous avions déjà fortement réduire la tétine (uniquement la nuit) et bien avant que Noël arrive, il faut déjà préparer l’enfant. Nous lui proposons d’envoyer, au prochain Noël, la tétine au Père Noël afin qu’il l’accroche dans l’arbre à tétine. Si vos enfants croient à la magie de Noël, l’histoire va prendre et votre enfant sera d’accord et même content.

4. Soyez cohérent mais flexible

Tenez bon sur les nouvelles règles, mais soyez prêts à adapter votre stratégie si elle ne convient pas à votre enfant. Epaulez-vous de votre conjoint dans les moments difficiles.

Mais il faut tenir bon, une fois que vous décidez d’une étape, ne retournez pas en arrière.

Soyez calme, patient et soutenez aussi votre enfant dans cette épreuve.

5. Préparez-vous à des nuits agitées

Le changement peut perturber le sommeil de votre enfant (et le vôtre !). Restez patients et doux. Les 2 à 3 premières nuits peuvent être difficile mais ne flancher pas, sinon il faut tout recommencer. A partir de 3, 4 ans les enfants le vivent mieux s’ils ont réduits l’utilisation de la tétine avant.

Courage ! Vous allez y arriver. Ce n’est que de la volonté et de la patience, mais cela se passe très bien quand c’est fait en douceur ou bébé. N’hésitez pas à nous partager votre expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *